Chalet, le chat laid

 

                                                        

CHALET, le chat laid

C'est un chat, un chat laid

Un chat de mon quartier

Un chat abandonné?

En tous cas, c'est un chat

Je l'appelle CHALET

Tellement il est laid

 

Sa tête est ordinaire

La moitié de son corps

Comme un chat de gouttière

Le reste, multicolore

Il est ébouriffé

Et à l'air recollé

 

Il traîne dans ma cour

Dort sous mon cerisier

Jamais un miaulement

C'est un chat nonchalant

Il a l'air sans amour

Et il me fait pitié

 

Dès que je l'aperçois

Je m'approche de lui

Et doucement lui dis

Bonjour, mon p'tit Chalet

Veux-tu un bol de lait

Quelque chose à manger ?

 

Il recule d'un pas

Mais ne se sauve pas

Et devant lui je pose

Une tasse de lait

Des croquettes bien dorées

Un tas de bonnes choses

 

Enfin le bon vieux chat

Commence son repas

Je le regarde, si frêle,

Il doit être malade, il avale avec peine

Et mon Dieu, qu'il est sale !

 

J'aimerais le toucher

Le laver, l'embrasser

Mon jardin est le sien

Je crois qu'il m'aime bien

Peut-être que demain

J'aurai un p'tit câlin !

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site