Tu es belle ma mère

Tu es belle, ma mère

 

Tu es belle, ma mère,

Comme un pain de froment

Et dans tes yeux d'enfant,

Le monde tient à l'aise

 

Ta chanson est pareille

Au bouleau argenté

Que le matin couronne

D'un murmure d'abeilles.

 

Tu sens bon la lavande,

La cannelle et le lait;

Ton coeur candide et frais

Parfume la maison

 

Et l'automne est si doux

Autour de tes cheveux

Que les derniers coucous

Viennent te dire adieu.

 

                                 Maurice Carème

                               ("Mère")

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×